NEWSROOM

L'heure des captives

Risques d'entreprise


Les derniers renouvellements des programmes d’assurance ont été difficiles pour la plupart des entreprises. Le retournement du marché de l’assurance en « hard market », souvent annoncé mais jamais avéré depuis plus d’une dizaine d’années, semble s’opérer. La tendance sur les renouvellements à venir confirme cette orientation, et ce bien que les conséquences de la Covid-19 restent aujourd’hui incertaines. Dans ce contexte, les « Alternative Risk Transfer » à l'instar des captives pourraient constituer une solution pour équilibrer les effets de cette inflation. Par Fabien Graeff, partner Corporate Risk Services


Découvrir l'article sur le site de La Tribune de l'assurance

Posts récents

Voir tout

Olivier Claessens, nouveau dirigeant d’Esofac

La société d’actuariat-conseil, rachetée par Optimind en janvier dernier, a revu sa gouvernance. Esofac, société d’actuariat-conseil basée au Luxembourg, a remanié son organisation. Olivier Claessens

  • Noir LinkedIn Icône

©Optimind - Crédit Photos Shutterstock : Shutterstock.com - Creation by OptiComRH - Créé avec Wix.com